Consom’action

Donner du sens à ses choix de consommation, s’intéresser à la réalité du producteur, se questionner sur ce que l’on mange, exiger de la transparence par un contact plus direct et une réelle relation de confiance… c’est aussi ça être citoyen !

Particulier, collectivités, associations…  l’écocentre Pierre & Terre peut vous conseiller et accompagner dans votre projet écoresponsable. Pour en savoir plus :

panier

Annuaire bio gersois

Dans le cadre de son Agenda 21 départemental, et afin de contribuer au développement d’une agriculture durable et de qualité, le Conseil départemental du Gers vous propose un annuaire des producteurs, magasins et marchés bio, des associations pour le maintien d’une agriculture paysanne (AMAP) et des jardins partagés à retrouver en ligne ici !

De manière plus générale, pour mieux connaître et comprendre l’agriculture bio et ses enjeux, rendez-vous sur le site de la FNAB (Fédération National d’Agriculture biologique) et le site de l’Agence Française pour le Développement et la Promotion de l’Agriculture biologique.

D’autres adresses utiles…

Aller vers plus d’autonomie…

croque_ton_jusProduire une partie de ce que l’on consomme permet de se réapproprier pleinement des savoirs et savoir-faire utiles à notre autonomie. Pour apprendre ensemble, l’écocentre vous propose divers ateliers et animations autour de la fabrication du pain, la vannerie sauvage, le jardin bio

Tenez-vous informé via notre agenda en ligne ou abonnez-vous à notre newsletter !

Être acteur de sa consommation, qu’est-ce que cela signifie ?

vannerieCe peut être par exemple privilégier autant que possible les produits bio, locaux et de saison et se renseigner sur les conditions de production. Pourquoi ? Parce que l’achat de produit bio et locaux non seulement minimise l’empreinte écologique des aliments mais redonne aussi aux paysans leur rôle premier : nourrir leurs concitoyens. Par ailleurs, favoriser les filières équitables, afin de garantir aux producteurs des conditions de travail décentes et pérennes. Enfin, choisir des produits d’élevage de qualité, mais également apprendre à maîtriser sa consommation de ces mêmes produits. En effet, il faut trois kilos de grains pour produire 1 kilo de volaille, et plus de 6 kilos de grains pour obtenir un kilo de bœuf. En choisissant plus souvent un plat de haricots tarbais plutôt qu’un steak, on consomme 6 fois moins de terres agricoles et 12 fois moins d’eau.

En résumé, être consom’acteur, c’est avoir conscience au quotidien des conséquences de nos actes de consommation qui, loin d’être anodins, ont des répercussions environnementales, sociales ou encore économiques plus ou moins positives ou négatives.

Comments are closed.